Wednesday, 26/4/2017 | : : UTC+2
Magazine collaboratif en ligne

Le TBI : réussir ses présentations interactives

Le TBI : réussir ses présentations interactives

Article en relationEn relation

User Rating

Voilà une technologie qui dispose d’une multitude de noms, tableau blanc interactif (TBI), tableau numérique (TN), tableau blanc électronique (TBE) ou encore tableau pédagogique interactif et qui se développe très largement dans les écoles, universités et entreprises du monde entier. Des dénominations diverses et variées, qui désignent pourtant toutes un seul et même dispositif. Un tableau permettant d’afficher et écrire des données de manière interactive et ceci à l’aide d’un stylet, crayon-souris voir même directement avec le doigt.

Le tableau blanc interactif s’appuie sur 3 types de technologies

Il faut savoir, que le vidéoprojecteur interactif projette l’image du haut vers le bas et s’installe donc au dessus de la surface de présentation, évitant ainsi les problèmes d’ombres et d’éblouissements que leurs ancêtres nous faisaient subir jadis.
Trois procédés qui permettent donc de travailler de manière interactive et qui sont très largement utilisés dans le domaine éducatif et le monde professionnel. Ces technologies ont notamment bouleversées le mode de présentation par transparents. Couplée avec des logiciels et autres outils, elles peuvent devenir mobiles, collaboratives et permettre de travailler à distance.

Des domaines d’utilisations variés

En matière d’éducation et de formation, il est facile de s’imaginer la multitude de bénéfices que ce dispositif peut apporter. Par exemple, il offre la possibilité de modifier un contenu de présentation au dernier moment, de présenter un exposé, un nouveau concept sans se cacher derrière son ordinateur ou demander à un collègue de faire passer un à un des slides PowerPoint figés. Le TBI offre par conséquent la possibilité de faire instantanément vivre son contenu, en facilitant les manipulations, en projetant des documents animés. Il est utilisable dans tous les secteurs d’activités et peut pallier à beaucoup de contraintes humaines et géographiques. Une équipe marketing pourrait librement coopérer lors d’un brainstorming créatif sur l’identité visuelle d’une marque par exemple. C’est aussi un outil qui offre un large panel d’utilisation dans l’évènementiel, il est largement envisageable de créer un jeu interactif faisant appel à la participation d’un public. C’est un outil de démonstration très intéressant, car permettant de faire participer son assistance, de mémorise et comprendre plus facilement un sujet. Il apparaît comme l’outil idéal à la formation technologique comme sur des outils web, logiciels, interfaces utilisateurs, outils de développement, back office…
L’éducation dans toutes ses formes et l’entreprise sont donc les principaux domaines d’application, mais qu’en est-il concrètement du point de vu collaboratif…

Un tableau collaboratif

C’est un outil de co-création intéressant dans la mesure où, il permet de faire vivre un outil de travail et d’en facilité sa mise à jour par exemple avec un planning. En outre, un TBI peut être couplé avec des tablettes tactiles et logiciels divers pour rendre l’outil davantage collaboratif. Certaines applications et outils additionnels peuvent par exemple permettre à l’ensemble des participants de travailler à distance au travers d’une tablette, révolutionnant ainsi l’apprentissage e-learning ou encore la web et téléconférence.
Il présente aussi certaines limites quant à son coût, sa taille pour les grands auditoires et demande un certain temps apprentissage pour les présentateurs et utilisateurs. Comme avec tous produits technologiques, il peut donner lieu à des dysfonctionnents d’ordre techniques.
Le TBI est quoi qu’il en soit un outil de travail interactif, collaboratif, promotionnel, de formation, supprimant ainsi un certain nombre de contraintes humaines et géographiques. L’ensemble des avantages qu’il confère permettent surtout des présentations de meilleure qualité ainsi qu’une mémorisation et attention du public accrue.

Vos réactions

Votre email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires *